Le modèle édifiant de l’exception marocaine exposé à Washington

0
21

“Le Maroc a su façonner un modèle de réforme dans le cadre de la stabilité et la continuité”, a souligné le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, qui intervenait lors d’une conférence organisée par le German Marshall Fund of the United States (GMF), sous le thème : “Tracer la stratégie de réforme solide et intégrée du Maroc”. Un modèle qui s’appuie sur des réformes avant-gardistes engagées sous le leadership clairvoyant de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Ce modèle d’exception s’est distingué par l’adoption des réformes politiques et démocratiques profondes, en privilégiant la voie de la stabilité et la continuité, a expliqué M. El Khalfi.

READ  Les performances de la RAM mises en exergue devant un parterre de professionnels du tourisme et du voyage à Alger

Le ministre de la Communication a, par ailleurs, indiqué que cette rencontre a été l’occasion d’exposer ces démarches réformatrices, notamment la nouvelle Constitution, que Sa Majesté le Roi a proposée au peuple marocain, la réforme de la justice et du champ médiatique et les avancées en matière des droits de l’homme, faisant observer que le Maroc poursuit avec sérénité son processus de réformes et de développement pour faire face aux différents défis sur le plan régional.

Pour sa part, M. Serge Berdugo, ambassadeur itinérant de SM le Roi, a indiqué que cette réunion “extrêmement importante” avec des personnalités américaines a permis de s’arrêter sur l’état de l’évolution du Maroc sur la voie de la démocratie et du développement.

READ  M. Chakib Benmoussa s'entretient avec une délégation du Conseil Economique et Social Européen

La conférence, ajoute M. Berdugo, a permis également d’expliquer de manière “précise” l’exception marocaine et l’identité plurielle qui a toujours distingué le Royaume dans le concert des nations.

Abondant dans le même sens, le président du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), Driss El Yazami a mis en exergue les avancées notables réalisées par le Maroc en matière des droits de l’homme, relevant que le Royaume a fait des pas significatifs vers une “démocratie plus forte” comme en témoignent la nouvelle Loi fondamentale et le débat national lancé l’année dernière sur la réforme de la justice, outre les lois afférentes qui seront soumises au parlement dans les prochaines semaines.

READ  Terrorisme: quatre individus déférés devant la justice

M. El Yazami a rappelé dans ce sens que le Maroc emprunte une démarche sereine de réformes graduelles paisibles vers la démocratie au milieu des années 90, faisant remarquer que le Royaume est résolument engagé à poursuivre sa dynamique vertueuse des réformes.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here