Plus de 500 réfugiés sollicitent des titres de séjour marocain

0
24

Plus de cinq-cents ressortissants étrangers, heureux détenteurs de la toute nouvelle “carte du réfugié”, ont afflué devant les bureaux des services compétents
pour déposer des demandes pour l’obtention de titres de séjour marocain.

“J’ai eu ma carte de réfugié la veille, et le titre de séjour marocain va me permettre de bénéficier de tous mes droits comme les citoyens marocains”, s’est réjoui al-Madi Aouni Refaat, un réfugié palestinien, précisant que ses compatriotes auront un titre de séjour de 10 ans.

“La durée des titres qui seront délivrés aux intéressés varie de 1 à 10 ans”, selon le chef du service de réglementation, relevant de la Direction générale de la Sûreté nationale, Khalil Rachid.

READ  L'Année de l'architecture néerlandaise 2011 au Maroc, en novembre à Casablanca

Pour ce qui est des frais de dépôt des demandes, ils varient de 100 dirhams pour un titre de séjour d’un an, à 1.000 DH pour celui de 10 ans pour les réfugiés des pays arabes, européens et africains, à l’exception des demandeurs issus de Palestine et d’Algérie qui ne paient que 100 DH pour un titre de séjour de 10 ans, a confié à la MAP un responsable à la préfecture de police Rabat-Salé.

READ  L'USAID rend hommage vendredi à une cinquantaine de jeunes et acteurs de la société civile au Maroc

L’opération de la délivrance du premier lot de “cartes du réfugié” aux personnes concernées, qui s’est déroulée mardi à Rabat, vient couronner la première tranche des travaux de la commission ad-hoc qui a examiné, entre le 25 septembre et le 21 novembre de cette année, 532 cas et recommandé d’accorder le statut de réfugié à 524 demandeurs. Cette opération, qui s’inscrit dans le cadre de l’application des Hautes instructions Royales relatives à l’élaboration d’une nouvelle politique nationale de migration, tient compte de “la dimension humanitaire du dossier des réfugiés”. Ainsi, les détenteurs de carte de réfugié viennent solliciter des titres de séjour, pour l’exercice de leurs droits à l’instar des étrangers résidant légalement au Maroc, a expliqué Khalil Rachid.

READ  Les marchés américains ont clôturé plus haut; Dow Jones en hausse de 0.65%

“La première tranche de cette opération concerne plus de 500 étrangers qui ont bénéficié du statut de réfugié et déposé des demandes d’obtention de titres de séjour”, a précisé M. Khalil.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here