Quelles politiques locales pour les jeunes maghrébins ?

0
15

Réunis dans le cadre d’un Forum maghrébin initié sous le thème “les jeunes associatifs maghrébins interpellent les élus locaux sur la démocratie participative”, les débats se feront en plusieurs sessions thématiques animés par des experts concernés par la participation citoyenne des jeunes dans le développement local.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du programme “Citizens for Dialogue” (Citoyens pour le Dialogue) de la Fondation Anna Lindh ciblant les pays arabes de l’Union pour la Méditerranée (UPM).

Ce Forum vise à doter les organisations de la société civile d’outils et de compétences pour le dialogue interculturel, l’échange et le réseautage pour des activités ayant pour objectifs le développement des partenariats et la participation citoyenne.

READ  Oujda: SM le Roi inaugure des infrastructures socio-sportives

Conçu comme un espace d’échange entre les jeunes et les élus locaux des pays du Maghreb, cette rencontrer a également pour objectif de renforcer le savoir-faire et les compétences du mouvement associatif maghrébin œuvrant dans le domaine de la jeunesse.

Au programme de cette rencontre de 5 jours, figurent des sessions de formation, des témoignages et débats, des visites de terrain avec des rencontres avec les responsables de la Maison de l’Elu de Marrakech.

READ  Les marchés américains ont clôturé sans tendance; Dow Jones en baisse de 0.10%

Les participants à ce forum maghrébin, initié par la Fondation Anna Lindh en partenariat avec le Centre de recherche et d’études appliquées en développement humain (CREADH), aborderont des thématiques diversifiées liées aux capacités des élus locaux à répondre aux attentes des jeunes en matière de gestion de la chose publique locale.

Les participants débattront également de thèmes se rapportant notamment aux “jeunes dans le printemps arabe”, “le processus d’élaboration des politiques publiques locales et inclusion des jeunes”, “la gouvernance locale dans les pays du Maghreb”, “les bonnes pratiques en matière d’inclusion des jeunes dans la gestion locale: cas de l’Algérie, de la Tunisie et du Maroc”, “la coopération décentralisée nord-sud et sud-sud au service des jeunes”, “instruments d’inclusion des jeunes dans les politiques publiques” et “plaidoyer pour un la participation des jeunes dans le politiques publiques”.

READ  Référendum constitutionnel: la participation massive renforce le processus de réforme politique (chercheur)

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here